Comment bien s’entraîner avec des élastiques de musculation ?

Vous cherchez une solution pratique pour vous entraîner partout ? Vous souhaitez explorer une nouvelle approche de l’entraînement en résistance ? Essayez les élastiques de musculation (ou bandes de résistance) ! La plupart des exercices que vous faites avec un haltère peut être fait avec un élastique. Un développé couché avec un élastique vous donnera-t-il le même stimulus qu’une barre chargée ? Bien sûr que non. Mais c’est le principal avantage des élastiques ! Ils sollicitent vos muscles différemment et sont complémentaires avec les exercices de muscu avec charge.

Comment bien s’entraîner avec des élastiques de musculation

Pourquoi s’entraîner avec des élastiques de musculation ?

Première bonne nouvelle, les exercices avec des élastiques de musculation augmentent la force de vos muscles et stimulent leur croissance. C’est ce que l’on recherche en muscu ! L’autre bonne nouvelle, c’est que les élastiques ont d’autres avantages. Tout d’abord, les élastiques vous feront atteindre une plus grande amplitude de mouvement. Ils permettent de travailler de nombreuses parties d’un muscle souvent sous-utilisées lors de l’utilisation de poids libres.

Comment ? Les bandes offrent une résistance dynamique tout au long du mouvement. La phase concentrique et la phase excentrique du mouvement sont plus contrôlées. Vous ne pouvez donc pas utiliser d’élan, car les élastiques fonctionnent sur les niveaux de résistance plutôt que sur le poids. Vous ne pouvez pas tricher ! L’amplitude de mouvement et la tension musculaire constante sollicitent vos muscles de manière complètement différentes qu’avec une barre chargée, des haltères ou un kettlebell. En vous entraînant avec des élastiques de musculation, vos muscles doivent s’adapter à ces nouveaux stimuli et se renforcent différemment.

Autre grand avantage, les bandes élastiques sont pratiques. Vous pouvez les emmener partout avec vous, ça ne prend aucune place et ne demande pas d’installation particulière pour la plupart des exercices. Vous pouvez ainsi vous entraîner à la maison, en vacances, au bureau, en déplacement, en plein air, etc. C’est l’une des meilleures solutions si vous ne pouvez pas aller à la salle ou si vous souhaitez varier vos entraînements et stimuler vos muscles différemment. De plus, les élastiques de musculation sont très abordables.

Consulter ici notre sélection d'élastiques de musculation

Comment bien s’entraîner avec des élastiques de musculation ?

utiliser des bandes élastiques pour se muscler

Comme pour tout matériel de musculation, il faut savoir choisir les élastiques de musculation correctement. Les élastiques ont différents niveaux de tension, ce qui permet d’augmenter progressivement la quantité de tension que vous utilisez. Les niveaux de tension sont différents en fonction de votre force existante et des groupes musculaires ciblés. Si vous débutez en musculation, vous devriez utiliser des élastiques conçus pour les débutants. Suivant l’évolution de votre niveau, vous pourrez passer sur des élastiques avec plus de tension. Si vos muscles ne sont pas fatigués à la fin de votre séance, vous devriez probablement passer à un élastique avec plus de tension. Pour augmenter la tension, vous pouvez enrouler l’élastique autour de vos pieds (ou de vos mains) ou vous pouvez opter pour un kit d’élastiques de différentes couleurs pour différentes résistances.

Lorsque vous réalisez un exercice, la longueur de l’élastique doit être ajustée pour apporter une résistance suffisante. Assurez-vous que l’élastique soit bien en place pour éviter tout risque d’accident. Échauffez-vous avant de commencer l’entraînement. Jouez avec les différentes résistances, les angles et les amplitudes de mouvement, la vitesse d’exécution et l’explosibilité de vos mouvements. Les exercices avec les bande de résistance de musculation permettent d’apporter de nombreuses variantes d’un même mouvement. Lorsque les élastiques sont tirés dans une certaine direction, la résistance est automatiquement dans la direction opposée. Vous pouvez jouer avec la direction et l’angle de mouvement et solliciter différents muscles, même les moins-sollicités lors des exercices de muscu classiques.

Comment intégrer les exercices avec des élastiques de musculation dans votre programme d’entraînement ? Vous pouvez les utiliser à l’échauffement (sans trop forcer sur la résistance) pour activer et cibler des muscles spécifiques. C’est une bonne option à la fin de votre séance pour finir vos muscles avec un stimulus différent. Pour cela, effectuez vos dernières répétitions avec des bandes de résistance pour atteindre l’épuisement sans vous blesser et améliorer votre amplitude de mouvement. Vous pouvez également ajouter les élastiques lors de vos séances de pliométrie pour allier résistance et explosivité. C’est également une très bonne solution pour travailler votre mobilité ou dans le cadre d’une rééducation. Les élastiques sont souvent utilisés en physiothérapie.

Exemples d’exercices avec des élastiques de musculation

Quasiment chaque mouvement de musculation réalisé avec une barre chargée, des haltères ou un kettlebell peut être reproduit avec des élastiques. Voici une compilation d’exercices pour le haut du corps (pecs, biceps, triceps, épaules), les jambes (quadriceps, ischios, mollets), le dos et les abdos :

Haut du corps

Développé couché : pour réaliser un développé couché avec des élastiques, vous aurez simplement besoin d’un banc. Positionnez l’élastique en-dessous du banc (idéalement sous le pied du banc), le plus proche de votre tête. Allongez-vous sur le banc, les poignées dans chaque main, paume vers le haut. Poussez vers le haut comme vous le feriez lors d’un développé couché avec haltères.

curl biceps avec élastiqueCurls : pour les curls, pas besoin d’équipement ! Tenez-vous les pieds écartés à la largeur des épaules, les deux pieds sur la bande de résistance. Saisissez la bande d’une main et maintenez-la avec le bras vers le bas, paume vers l’avant. Pliez le coude et levez votre bras vers votre épaule jusqu’à obtenir une contraction du biceps. Puis redescendez lentement.

Extensions triceps : comme pour les curls, tenez-vous debout sur la bande, les pieds à la largeur des épaules. Tenez les poignées avec vos bras au-dessus de vous et les coudes pliés, les mains derrière votre tête. Tendez vos bras comme vous le feriez en salle.

Développé épaules : tenez-vous debout sur la bande, les pieds joints. Tenez les poignées à la hauteur des épaules, paumes vers le haut. Tirez vers le haut comme vous le feriez à la salle.

Pompes : mettez-vous en position de planche et passez l’élastique sur le haut de votre dos et tenez les extrémités sous vos mains. Repositionnez-vous poitrine au sol, puis poussez vers le haut jusqu’à ce que vos bras soient complètement étendus pour réaliser une pompe.

Tractions : si vous ne pouvez pas faire de tractions, les tractions assistées avec des élastiques est LE moyen efficace de développer la force du haut du corps et de s’entraîner aux tractions. Attachez l’élastique autour d’une barre de traction (passez une extrémité de l’élastique à l’intérieur de l’autre). Placez un pied ou un genou sur l’élastique (le pied est l’option la plus facile). Réalisez vos tractions et réduisez la tension de l’élastique au fur et à mesure… Jusqu’à ce que vous en passiez une sans assistance !

Jambes

squat avec élastique de musculationSquat : tenez-vous sur la bande de résistance, les pieds légèrement plus larges que la largeur des épaules et placez le haut de la bande dans les paumes de main, sur vos épaules. Abaissez-vous dans un squat, puis poussez jusqu’à la position de départ. Pour une version overhead press, poussez vers le haut et tendez complètement vos bras (vers le haut) pour soulever l’élastique. Puis redescendez lentement dans un squat.

Fentes : debout avec un pied placé devant l’autre, pliez les deux genoux pour former un angle droit afin d’être en position de fente. Tenez la bande de résistance avec les deux bras tendus vers le haut (ou sur vos épaules, paumes vers le haut) et effectuez une fente comme vous le feriez sans élastique.

Marche latérale : attachez un élastique autour de vos jambes, juste au-dessus de vos genoux et un autre autour de vos chevilles. Placez les pieds à la largeur des épaules pour créer une tension sur la bande. Commencez en position semi-accroupie. Faites ensuite des petits pas sur le côté, en gardant les bandes tendues lorsque vous vous déplacez.

Dos

tirage dos avec élastique de musculationTirage assis : fixez la bande autour d’un poteau fixe (ou autour de vos pieds, mais c’est un peu moins sûr). Assis avec les pieds tendus devant vous, tirez comme vous le feriez à la salle.

Bent-over row : tenez-vous debout, l’élastique sous vos pieds écartés à la largeur des épaules. Pliez légèrement les genoux et inclinez le bassin en gardant les hanches en arrière et le dos droit. Saisissez les poignées de la bande avec vos mains face à l’extérieur de vos genoux. Les coudes pliés, tirez la bande vers vos hanches en serrant les omoplates jusqu’à ce que vos coudes forment un angle de 90 degrés.

Soulevé de terre : placez l’élastique au sol et vos pieds sur la bande. Accroupissez-vous et saisissez les deux extrémités de chaque côté de votre corps. Gardez votre dos légèrement incliné et vos fesses vers l’arrière, tirez la bande jusqu’à ce que vous soyez debout.

Superman à genoux : commencez à quatre pattes avec l’élastique en boucle autour de votre pied gauche et de votre main droite. Soulevez la main et le pied le plus haut possible, en étirant la bande sous votre corps. Maintenez la contraction pendant un moment avant de revenir à la position de départ.

Abdos

Crunch inversé : passez la bande autour d’un point d’attache bas. Allongez-vous sur le dos et pliez les genoux à 90 degrés. Enroulez les poignées autour de vos deux pieds et reculez pour créer une tension. Ramenez vos genoux vers vos épaules en contractant vos muscles abdominaux. Revenez lentement à la position de départ.