L’importance de l’échauffement en musculation

En musculation comme dans n’importe quel sport, l’échauffement est une étape indispensable pour de nombreuses raisons. Il prépare votre corps à réaliser une séance de sport productive. En mettant de côté l’échauffement vous exposez votre corps à de nombreux désagréments. Analysons ensemble l’importance de l’échauffement en musculation.

importance de l'échauffement en musculation

Échauffement en muscu : Les différents types de préparation

La préparation physique

échauffement musculationL’une des erreurs les plus courantes ET coûteuses des amateurs de fitness et de musculation, est de ne pas reconnaître l’importance d’un bon échauffement. L’échauffement est pourtant extrêmement important et le devient encore plus avec l’âge. Un bon échauffement vous apporte des bienfaits à court et à long terme pour plusieurs raisons.

Premièrement, un échauffement approprié augmente la charge que vous êtes capable de soulever pendant votre entraînement, maximisant ainsi la stimulation et la croissance musculaire. Comment ? Un bon échauffement augmente la température corporelle et musculaire, augmente le flux sanguin vers les muscles en activité, facilite la production d’énergie pour les mouvements à venir, augmente l’apport en oxygène aux muscles, améliore l’interaction entre les muscles et augmente progressivement la charge cardiaque.

Deuxièmement, un bon échauffement réduit (considérablement) le risque de blessure. Pourquoi ? Car vous êtes moins susceptible de froisser ou de déchirer un muscle, un tendon ou un ligament si vous êtes bien échauffé. Bonne nouvelle, si vous le faites correctement, un échauffement ne peut vous prendre que 10 à 20 minutes.

La préparation mentale

Un échauffement ne prépare pas uniquement le corps avant l’effort. Un bon échauffement entraîne une interaction entre le corps et le cerveau, ce qui stimule les connexions neuromusculaires. Le combo échauffement physique et mental vous permet d’améliorer vos performances, de réduire le risque de blessure et de réduire les douleurs post-entraînement. En ajoutant une routine d’échauffement à votre entraînement de musculation, vous aidez votre corps et votre esprit à se mettre à bloc et au meilleur de leurs capacités dès le début de la séance.

Il est difficile à froid de se lancer à 100% d’intensité dès le départ. De plus, la plupart des sportifs vont à la salle le matin ou juste après le travail/école l’après-midi. Tenter de se lancer dans une grosse séance d’entraînement alors que vous êtes encore à moitié endormi ou après avoir été assis toute la journée n’est pas la meilleure façon de commencer une séance. En prenant simplement 10 à 20 minutes pour vous préparer, pour réchauffer votre corps physiquement et pour booster votre mental, vous vous sentirez plus fort et plus concentré pendant votre entraînement.

Quels échauffements réaliser avant la musculation ?

échauffement muscu vélo elliptiquePour commencer un échauffement correctement, débutez par 5 minutes de cardio léger. Vous pouvez choisir n’importe quel équipement cardio de base pour le réaliser, comme le vélo elliptique, le rameur ou le tapis de course, etc. Cet échauffement cardio de base augmentera la température de votre corps, stimulera votre cœur et vos poumons, et lubrifiera vos articulations en augmentant la sécrétion de liquide synovial. Pendant que vous effectuez cet échauffement, profitez-en pour visualiser l’entraînement qui vous attend. Concentrez-vous sur votre préparation mentale pendant ces 5 premières minutes et boostez-vous avant l’effort. Il est très bénéfique de préparer votre corps et votre mental avant vos entraînements, car votre attitude mentale joue un rôle essentiel dans votre réussite. La musique peut aussi vous aider à vous booster et à vous mettre dans le bon état d’esprit. Du côté physique, si vous échauffez un muscle, vous pouvez l’étirer et le manipuler plus facilement.

Après vos 5 minutes de cardio, passez ensuite à un échauffement ciblé qui active spécifiquement les muscles sur lesquels vous allez travailler pendant votre séance, et exactement de la même manière que pour votre entraînement. C’est-à-dire ? Réalisez les mouvements que vous allez travailler pendant votre séance en échauffement AVANT votre séance. Vous voyez la nuance ? Avant votre séance, effectuez toujours l’ensemble des mouvements en échauffement avec un poids et une charge plus faible avant de passer à votre séance et une charge supérieure. Le but ? C’est de commencer par utiliser un poids très léger avec des répétitions élevées et d’augmenter progressivement la résistance tout en réduisant les répétitions. N’oubliez pas qu’il s’agit simplement d’un échauffement conçu pour augmenter le flux sanguin vers les muscles. Le but est également d’augmenter le poids que vous pourrez soulever en préparant votre mental et votre corps aux charges lourdes qui vos attendent. Mais allez-y mollo ! Si vous fatiguez vos muscles pendant ces mouvements, cet échauffement n’a aucun sens.

La phase d’échauffement de votre séance d’entraînement vous apporte de nombreux effets positifs. Elle aide votre corps et votre mental à être prêt à soulever des charges lourdes, lubrifie vos articulations et fait circuler votre sang dans les tissus musculaires. Ce n’est pas la partie la plus agréable de votre séance d’entraînement, et pour cause, beaucoup de sportifs zappent complètement cette étape. Et c’est bien dommage… Ne sous-estimez pas l’importance de cette routine d’échauffement. Cela vous aidera grandement à ne pas vous blesser et à préparer votre corps à vos entraînements intenses. Cela ne prend que 10 à 20 minutes et les avantages en valent la peine. Lorsque vous vous entraînez, faites-le correctement !