La créatine est-elle bénéfique en période de sèche ?

Vous êtes en période de sèche ? Vous vous demandez peut-être si vous devriez continuer à prendre certains de vos suppléments alimentaires… La sèche consiste à perdre autant de graisse que possible, tout en conservant sa masse musculaire. L’objectif ? Être sec et affûté ! La créatine est un supplément alimentaire reconnu pour ses effets bénéfiques lors de la prise de masse. Mais devriez-vous également consommer de la créatine lors de la sèche ? Certains disent oui, alors que certains disent inévitablement non. Un décorticage s’impose !

La créatine est-elle bénéfique en période de sèche

Petite cure de rappel concernant la créatine

molécule créatineLa créatine est un acide aminé produit naturellement par l’organisme. On la trouve également dans les aliments riches en protéines, tels que la viande et le poisson. Les sportifs ont recours à  des suppléments de créatine généralement sous forme de poudre ou de capsules. Pourquoi ? La créatine joue un rôle dans la production d’énergie pendant les exercices physiques de courte durée et à haute intensité (notamment lors d’activités intenses telles que la levée de poids ou le sprint). Elle sert de précurseur à l’adénosine triphosphate (ou ATP), une source d’énergie essentielle pour le corps. En plus d’une augmentation de l’énergie, la créatine favorise une récupération plus rapide des muscles, et minimise les dommages musculaires en réduisant l’inflammation après un entraînement de haute intensité.

La créatine est donc extrêmement populaire parmi les pratiquants de musculation, fitness et de bodybuilding en période de prise de masse. C’est un booster de croissance et de réparation des muscles très efficace. La raison principale ? C’est simplement que plus vous avez de créatine, plus l’ATP peut être produit et donc, plus les muscles ont d’énergie ! Vous pourrez alors vous entraîner plus longtemps et/ou augmenter l’intensité de vos séances.

Consulter ici notre sélection de créatines pour la musculation

La créatine en période de sèche : bonne ou mauvaise idée ?

sèche musculationDe nombreux sportifs prennent des compléments alimentaires, y compris de la créatine, pendant la période de sèche. Et devinez quoi… C’est une bonne idée ! Prendre de la créatine pendant une période de sèche vous aide à conserver une masse musculaire maigre tout en perdant de la graisse. Sérieux ? Oui !

Si l’on récapitule, pendant une période de sèche, votre objectif est de brûler les graisses. Vous devez donc créer un déficit calorique en brûlant plus de calories que vous n’en consommez chaque jour. Cela incite votre corps à puiser dans ses réserves de graisse pour obtenir de l’énergie. Bien que l’objectif au cours de la phase de sèche soit de perdre de la graisse, vous perdrez inévitablement un peu de muscle également… C’est une partie tout à fait naturelle du processus et on ne peut (malheureusement) pas l’éviter. Votre objectif est donc de maximiser la quantité de graisse corporelle brûlée et de minimiser la quantité de tissu musculaire perdue.

C’est là que la créatine intervient ! La créatine vous aide à maintenir votre intensité pendant vos séances d’entraînement, ce qui se traduit généralement par une plus grande rétention musculaire lors d’une sèche. C’est-à-dire ? Vous conservez plus de force et de masse musculaire pendant la sèche. Non seulement cela conserve vos muscles (durement acquis) intacts, mais cela optimise également votre taux métabolique au repos. En effet, les muscles sont des tissus métaboliquement actifs et brûlent des calories par eux-mêmes. Plus vous êtes musclé, plus vous brûlez de graisse pendant l’exercice ET au repos. La créatine peut donc inciter votre corps à brûler plus de calories, à perdre de la graisse, et à conserver et entretenir votre masse musculaire.

Cliquez ici pour accéder à notre programme de sèche

La créatine cause-t-elle de la rétention d’eau et des ballonnements?

Certains sportifs ont des réserves quant à la prise de créatine au cours d’une phase de sèche. Selon votre consommation de créatine, elle peut retenir l’eau dans les muscles, et entraîner des ballonnements. Mais honnêtement, pas de panique ! Le phénomène de ballonnement ou de rétention d’eau lié à la créatine se produit le plus souvent lors de prise de fortes doses de créatine ou lorsque vous commencez à vous supplémenter avec de la créatine. Mais votre dose d’entretien quotidienne ne vous fera aucun mal, bien au contraire !

La déshydratation est très mauvaise pour les muscles. Une dose régulière de créatine pendant la sèche permet à l’eau de se répartir dans le corps et dans les cellules musculaires ce qui est une BONNE CHOSE. Votre régime alimentaire restreint peut vous priver de sodium (teneur en eau) et vous déshydrater. La rétention d’eau supplémentaire (minime) causée par la consommation de créatine permet une récupération plus rapide et empêchera la détérioration musculaire en cas de déshydratation. Conclusion : bien consommée, la créatine peut être l’un des suppléments les plus bénéfiques au cours d’une période de sèche !

La créatine est-elle bénéfique en période de sèche ?
5 (100%) 2 votes