Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le lien entre métabolisme et nutrition sportive

lien entre métabolisme et nutrition sportive

La notion de métabolisme est très importante en nutrition sportive. Elle vous permettra de comprendre comment optimiser votre diète sportive pour avoir de bons résultats.

Anabolisme et catabolisme

Quand on parle de métabolisme, on englobe deux notions qui sont l’anabolisme et le catabolisme. L’anabolisme correspond en quelque sorte à la phase qui nous intéresse et que nous recherchons. C’est durant cette période de construction que toutes les « petites » molécules que nous consommons vont être synthétisées en molécules complexes. Ces molécules complexes contribueront à notre croissance, notre prise de masse et, plus généralement, au développement de nos cellules. À l’inverse, on parle de catabolisme pour définir le processus qui décompose les molécules complexes en petites molécules qui ne pourront pas nous apporter quelque chose de bien intéressant dans le sport. C’est donc une phase destructrice. Bien sûr, ces processus sont bien plus complexes que cela et vous devrez vous plonger dans notre article sur le catabolisme et le métabolisme pour mieux les comprendre.

Tout savoir sur l'anabolisme musculaireTout savoir sur le catabolisme musculaire

La différence des besoins du métabolisme basal et actif

Tout d’abord, sur tout ce qui touche à la nutrition sportive nous vous conseillons d’essayer d’éviter de vous comparer toujours aux autres personnes surtout quand il s’agit de nutrition sportive. En effet, nous sommes tous différents et nous avons un métabolisme différent. Ce qui fait que certaines personnes prennent plus facilement du poids et, à l’opposé, des personnes perdent du poids très facilement sans avoir de régime à faire.

On parle alors de métabolisme basal et de métabolisme actif.

Le métabolisme basal correspond à nos besoins journaliers lorsque nous sommes au repos. C’est en quelque sorte le minimum dont nous avons besoin pour que notre corps continue de fonctionner quand nous sommes au repos.

Le métabolisme actif quant à lui correspond à nos besoins quand nous sommes en activité comme son nom l’indique. Entendez par là qu’on prend en compte les apports nécessaires pour vous donner l’énergie pour le sport, aller au sport, travailler, marcher, cuisiner…

Il est possible de trouver des formules pour calculer votre métabolisme basal et votre métabolisme actif. Attention tout de même, les résultats de ces formules ne sont que des estimations et ne constituent en rien une donnée très fiable.

Métabolisme lent ou rapide

En outre, votre métabolisme pourra se caractériser en fonction de sa rapidité. On parle alors de métabolisme lent et de métabolisme rapide. C’est aussi cette distinction qui fait que vous perdez ou que vous prenez du poids plus ou moins rapidement.

Les personnes au métabolisme lent sont les personnes qui peuvent prendre du poids rapidement surtout si elles ne font pas attention. Il n’est pas rare qu’elles rencontrent des problèmes de digestion. L’inconvénient pour les personnes qui ont un métabolisme lent, c’est que les régimes hypocaloriques, les sèches et toutes les phases de perte de poids sont bien plus difficiles. L’avantage, elles auront beaucoup moins de difficultés à faire une prise de masse.

Quand une personne a un métabolisme rapide, elle aura besoin de plus de calories que le premier groupe que nous venons de vous décrire. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle dépense naturellement plus d’énergie que d’autres. Cela peut aussi s’accélérer chez les gens stressés. Vous l’aurez donc deviné, elles pourront faire une sèche sans trop de difficultés. Par contre, pour faire une prise de masse, ce sera une autre affaire et elles devront consommer des quantités importantes de calories voire même passer aux gainers pour grossir.

Les différents morphotypes et leurs besoins nutritifs

Dans la continuité de ce que nous étudions par rapport au métabolisme et à la nutrition sportive, il faut faire un point sur les morphotypes. Les morphotypes sont des morphologies caractéristiques. Pour généraliser, l’un de ces trois morphotypes devrait correspondre à votre forme corporelle.

Ectomorphe

Les ectomorphes sont les personnes qui ont un physique sec. Elles ont une très bonne définition musculaire, car elles ont peu de graisses sous-cutanées. Disposant d’un métabolisme rapide, elles brûlent des calories facilement et devront donc manger de grandes quantités pour prendre du poids. Ce sera là la difficulté des ectomorphes. Elles peineront plus que les autres à faire une prise de masse et à conserver un corps massif. Étant donné qu’elles doivent manger beaucoup, ce sera certainement très fatigant.

Mésomorphe

En culturisme, c’est le morphotype que les pratiquants veulent avoir, car il présente beaucoup d’avantages et assez peu d’inconvénients. En effet, le mésomorphe est un morphotype qui a un métabolisme basal normal et qui n’est ni trop rapide ni trop lent. La prise de masse sera donc facile pour elles et la sèche présentera assez peu de difficulté. Il semblerait qu’elles stockent plus « facilement » les graisses. Ils ont une bonne définition musculaire et prennent du muscle rapidement.

Endomorphe

Tout comme l’ectomorphe, l’endomorphe présente davantage de problèmes que le mésomorphe puisqu’ils prennent assez facilement du poids. Ce sont en quelque sorte les physiques massifs, les « taureaux ». Ils n’ont pas besoin de faire des régimes hypercaloriques pour leur prise de masse. Cependant, la sèche s’avère bien plus difficile pour les endomorphes. Elles devront redoubler d’efforts pour améliorer leur définition musculaire et se stabiliser vers le poids qu’elles souhaitent avoir notamment à cause de leur métabolisme lent.

Bien évidemment, ces trois morphotypes ne sont que des idées pour catégoriser votre morphologie et votre métabolisme. Il se peut tout à fait que vous apparteniez à deux catégories comme être ectomorphe et mésomorphe.

Voir notre dossier sur les morphotypes
5/5 - (1 vote)

Jérôme Garcia

Professionnel de la nutrition sportive et écrivain, Jérôme est totalement investi dans le sport et la nutrition depuis 2013.

Jérôme est un sportif accompli depuis son plus jeune âge. Il se met dès l'âge de 15 ans au jiu jitsu brésilien en parallèle de la course à pied. Il est à l'aise dans ces deux sports mais à besoin de gagner en force et en masse musculaire pour le JJB. Il s'oriente alors naturellement vers la musculation en 2013.

Comme beaucoup d'autres personnes il commence par la méthode Lafay, qui lui permet d'acquérir une base solide et de bonnes connaissances en nutrition du sport. Ce sport le séduit tellement qu'il s’investit corps et âme dans la musculation et la nutrition sportive au point d'en faire son métier (tout en gardant son objectif au JJB qu'il atteindra en 2017 : Devenir enfin ceinture noire 6ème degré). Il est régulièrement sollicité par des revues sportives ou liées à la santé pour écrire des chroniques, ou donner son expertise lors de passages radio ou au sein d'articles de sites. Aujourd'hui, il est en phase d'accomplir un de ses plus grand rêve : sortir son livre sur la nutrition sportive, afin d'aider chaque sportif à atteindre ses objectifs.

CV

  • - 2022 (à venir) : Sortie de son premier ouvrage sur la nutrition sportive
  • - 2019 : Finisher Spartan Stadion Stade de France
  • - 2017 : Obtention de la ceinture noir 6ème degré de jiu jitsu brésilien (JJB)
  • - 2013 : Débuts en musculation avec la méthode Lafay et "Méthode de Nutrition" du même auteur


Contact Vous pouvez contacter Jérôme via la page contact de notre site ou alors directement sur son adresse email jerome@dr-muscu.fr

Inscription à la Newsletter

Pour prendre du muscle ou perdre du poids, reçois gratuitement nos conseils par email et sois au top !

Logo du Dr Muscu, expert en fitness
* nécéssaires
Vous cherchez des conseils pour :
ebook biceps cover

RECEVEZ UN EBOOK GRATUIT

Le guide ultime pour vous forger des bras de titan ! Programme, exercices, nutrition, toutes les bases pour développer ses biceps.