Qu’est-ce que l’équilibre acido-basique ?

Dans beaucoup de sport dont la musculation on entend souvent parler d’équilibre acido-basique. Au delà de ce terme un peu barbare se trouve en fait une façon toute simple pour rester en bonne santé et en forme en surveillant son alimentation. Explications sur cet équilibre entre acide et bases dans notre dossier.

qu'est-ce que l'équilibre acido-basique

L’équilibre acido-basique expliqué simplement

équilibre acido-basique nutritionReprenons les bases : le pH (potentiel de l’hydrogène) est une mesure de l’acidité ou de l’alcalinité. Il est mesuré sur une échelle de 0 à 14. Les interprétations sont basées sur un pH de 7, qui est neutre. Un pH inférieur à 7 est acide. Un pH supérieur à 7 est alcalin. Easy ! L’eau a un pH de 7,0 considéré comme neutre, car l’eau n’est ni alcaline ni acide. Le corps humain est composé d’environ 70% d’eau et a donc également un pH. Quel est le pH sanguin normal? Votre sang a un pH normal compris entre 7,35 et 7,45. Cela signifie que le sang est naturellement légèrement alcalin ou basique. En comparaison, l’acide de votre estomac a un pH d’environ 3 à 5,5. Cela le rend acide. Logique ! Un pH bas est bon pour digérer les aliments et détruire les germes qui entrent dans l’estomac.

Votre corps doit rester dans un niveau de pH très étroit. Lorsque les acides sont créés en excès par votre corps, ils doivent être neutralisés. Votre organisme travaille donc en permanence pour contrôler soigneusement les niveaux de pH du sang et d’autres fluides. L’équilibre du pH corporel est également appelé l’équilibre acido-basique. De bons niveaux de pH sont INDISPENSABLES pour être en bonne santé. Cet équilibre acido-basique est stabilisé par la nourriture que vous mangez. Vous devez par conséquent donner à votre organisme un apport constant de potassium, de magnésium, de calcium et de sodium car ces minéraux essentiels aident à neutraliser les déchets acides qui s’accumulent lorsque vous consommez des aliments acidifiants comme les protéines, les sucres et les amidons par exemple. Un déséquilibre acido-basique dans votre corps peut, s’il n’est pas contrôlé, affaiblir tous les systèmes du corps et créer un environnement propice aux maladies. Au contraire, un régime alimentaire à pH équilibré peut créer un environnement permettant aux fonctions corporelles normales de résister à la maladie.

Comment tester son pH sanguin ?

Un test de pH sanguin peut être réalisé par une simple analyse de sang. Votre médecin peut mesurer votre pH sanguin dans le cadre d’un bilan de santé régulier ou si vous avez un problème de santé particulier. Un test de pH grâce aux urines sur des bandelettes prévues pour n’indiquera pas le niveau de pH de votre sang, mais il peut toutefois aider à démontrer que quelque chose ne va pas.

Equilibre acido-basique, musculation et acidose

équilibre acido basique musculationSi vous souffrez de symptômes chroniques tels que la rétention d’eau, des migraines, de l’hypotension artérielle, des insomnies, une mauvaise haleine, une sensibilité dentaire aux fruits acides, alternance de diarrhée et/ou de constipation, vous souffrez peut-être d’acidose.

Lorsque vous vous entraînez pour développer votre corps et votre masse musculaire, vous augmentez votre apport en protéines, ce qui peut perturber votre équilibre acido-basique. Pourquoi ? Les protéines sont des aliments acidifiants. Mauvaise nouvelle, il est difficile de s’entraîner et de récupérer efficacement lorsque l’on souffre des effets indésirables de l’acidose. Comment contrer les effets acidifiants des protéines ? Mangez des aliments alcalinisants pour neutraliser les déchets acides résultant de la consommation de protéines. Quels sont ces aliments ? Misez sur les fruits et les légumes. Vous pouvez mémoriser une règle simple : les protéines et les amidons sont acidifiants, les légumes et les fruits sont alcalinisants.

Voici quelques exemples d’aliments alcalinisants : artichaut, brocoli, chou, concombre, haricot vert, champignons, citrouille, épinard, banane, pamplemousse, citron, tomate, pastèque, amandes, graines de tournesol, graines de sésame, avocat, lin et chanvre.

Et pour les aliments acidifiants : les produits à base de farine, la fécule de maïs, les œufs, la plupart des viandes, le lait, le cacao, les sodas et boissons gazeuses, le sucre, le vinaigre, le tabac, le café, l’alcool, l’aspirine et la plupart des médicaments.

Quelles solutions Dr Muscu ?

Adoptez une alimentation équilibrée. N’éliminez pas complètement les aliments acidifiants de votre régime alimentaire. Certains sont nécessaires, sinon vous n’obtiendrez probablement pas suffisamment de protéines et de nutriments. La solution pour équilibrer le pH du corps est d’orienter votre régime alimentaire vers un régime alcalin et de vous éloigner d’un régime alimentaire excessivement acide (sucre, produits transformés, etc). Trouvez simplement un bon équilibre ! Optez pour environ 20% d’aliments acidifiants et 80% d’alcalinisants. Vous verrez, votre santé, votre progression et votre récupération s’amélioreront significativement.

Derniers conseils, évitez les aliments très acides (boissons acides, trop de viandes, etc). Réduisez également votre charge glycémique. C’est-à-dire ? Réduisez le pain, les pâtes et autres aliments à base de céréales, ainsi que les aliments à glycémie élevée tels que les pommes de terre. En plus d’être acidifiants, à glycémie élevée et d’entraîner des taux d’insuline plus élevés, ce sont également des aliments pauvres en nutriments, par rapport aux protéines et aux légumes. Enfin, assurez-vous d’avoir un apport suffisant de minéraux essentiels. N’oubliez qu’il existe d’excellents suppléments alimentaires pour vous donner un coup de pouce.