Tout savoir sur Shawn Rhoden, le célèbre bodybuilder

Shawn Rhoden a remporté l'Olympia en 2018 en battant le légendaire Phil Heath, qui avait régulièrement remporté le championnat au cours des 7 années précédentes. Il devient ainsi le plus vieux bodybuilder à obtenir le titre avec un record de 43 ans. Avec son parcours atypique, Shawn Rhoden inspire encore et toujours les fans d’aujourd’hui. Considéré par beaucoup comme le bodybuilder ayant fait renaître l’âge d’or du culturisme dans les années 2010, retour sur l’histoire et le parcours de cette légende du bodybuilding, qui nous a malheureusement quitté en 2021.

Qui est Shawn Rhoden ?

Shawn Rhoden est né en 1975 à Kingston, en Jamaïque. Aspirant footballeur dans sa jeunesse, il subit quelques blessures (dont une à la main qui le laisse avec uniquement 9 tendons) qui l’obligent à arrêter la compétition à l’adolescence. Il commence à pratiquer la musculation en 1992 sous les conseils de son cousin et de Yohnnie Shambourger, un culturiste titré M. Univers qui deviendra son mentor avant le début de l'APN.

En 2011, Shawn Rhoden arrive à la 11e place du concours M. Olympia. L'année suivante, il monte sur le podium en devenant 3e. Mais c’est en 2018 que le bodybuilder entrera dans l'histoire en remportant le titre de M. Olympia à 43 ans. Il devient alors le culturiste le plus âgé à remporter le titre !

Son parcours en culturisme et ses prix

shawn rhoden bodybuilder

Une arrivée tardive dans la musculation

Shawn Rhoden avait donc débuté le bodybuilding en 1992, mais il arrêtera les compétitions après quelques échecs et la mort de son père. Alors que tout le monde le pensait fini dans le milieu, le Jamaïcain revient en force en 2010. Il finit par s’inscrire de nouveau pour faire des compétitions dans le circuit NPC (National Physique Committee). En 2009, il obtient la carte pro IFBB : c’est un objectif majeur pour de nombreux athlètes concourant en Bodybuilding, Men's Physique, Bikini Fitness. En effet, c’est une forme de reconnaissance et de prestige dans le milieu. Shawn Rhoden fait donc ses débuts en tant que culturiste professionnel en 2010 avec une participation à l'Europe Supershow (où il terminera 16e). Ce résultat assez moyen lui donnera la motivation nécessaire pour travailler d’arrache-pied pour s’améliorer et progresser. Un an plus tard, dans la même compétition, il terminera 3e et réussira à passer la qualification pour participer à M. Olympia 2011 !

Des résultats exceptionnels en peu de temps

Très apprécié pour son esthétique lisse et dessinée et une masse pas trop volumineuse, Shawn Rhoden reste l'un des bodybuilders les plus acclamés par les fans de musculation au cours des dernières années. Au fil des ans, il va réussir à progresser efficacement, en partie grâce à son nouvel entraîneur Chris Aceto :

2012 : il réussira à remporter le Pro Tampa et à finir 3e à M. Olympia. La même année, Shawn Rhoden va gagner le Grand Prix d'Angleterre, l'Arnold Classic Europe à Madrid, et ramener la deuxième place au Pro Prague.

2013 : il remporte la 3e place pour M. Olympia et participe à l'Arnold Classic où il a terminé en 2e place.

2014 et 2015 : il conserve sa 3e place aux deux éditions de M. Olympia.

2016 : il progresse enfin et devient 2e au concours du M. Olympia devant Dexter Jackson et derrière Heath Phil.

Toutefois, Shawn Rhoden a ensuite été au cœur de nombreuses controverses, notamment après avoir été accusé d'avoir agressé sexuellement une femme protégée dans l'Utah en octobre 2018. En 2019, il a été accusé dans l'État de l'Utah de viol et d'abus sexuels : il est donc banni du concours M. Olympia en 2019, ainsi que de futures compétitions.

shawn rhoden mister olympia 2018

Les projets et réalisations du bodybuilder Shawn Rhoden

Au moment de sa mort en 2021, la fortune de Shawn Rhoden avait une valeur nette comprise entre 1 et 5 millions de dollars. En effet, grâce à des partenariats avec des marques de fitness telles que Muscle Beach Nutrition, le culturiste a réussi à capitaliser sur ses compétences de musculation et sur sa renommée. Il est aussi parrainé par des suppléments Scitec Nutrition société et la marque d'accessoires techniques Schiek. En 2019, il a également créé son propre documentaire intitulé “Flexatron : Becoming Shawn Rhoden”, dont le nom s’explique par le fait que Flexatron était le surnom de Shawn Rhoden. Le culturiste a donc réussi à créer un écosystème de revenus complets autour de sa passion du fitness.

Les causes du décès de Shawn Rhoden

C’est à l’âge de 46 ans que le bodybuilder jamaïcain-américain Shawn Rhoden décédera tragiquement le 6 novembre 2021 d’une crise cardiaque. Sa mort a été confirmée rapidement par son entraîneur personnel, Chris Aceto. Les causes ne sont pas certaines, mais les rumeurs vont bon train. Après la mort de son père en 2002, Shawn Rhoden aurait souffert d'une dépendance à l'alcool, même s’il aurait réussi à se rétablir avec l'aide d'un ami Lenore Carroll et sa passion de la musculation. Il aurait également subi quelques problèmes de santé au fil des ans, problèmes qui ont probablement affaibli son corps. Il avait notamment subi plusieurs blessures après le décès de son père.

Les internautes n’ont pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux pour rendre hommage à Shawn Rhoden dès qu'ils ont appris la triste nouvelle. Le décès de Rhoden sera le deuxième à frapper la communauté du culturisme après le décès de George Peterson à l’âge de 37 ans, qui avait eu lieu la veille de l’évènement M. Olympia la même année en octobre.

3 choses à retenir sur le culturiste Shawn Rhoden

1) Il rappelait l’âge d’or de la musculation

À l’époque du succès de Shawn Rhoden en bodybuilding, beaucoup de légendes de la musculation (notamment Arnold Schwarzenegger) déploraient le manque d’intérêt autour de la musculation masculine, qui commençait à être considéré comme un sport en voie de disparition. Les bodybuilders de la nouvelle ère s’entraînaient différemment, dans la mesure où ils se concentraient principalement sur la prise de volume et de muscles, sans accorder la même importance à l’esthétique globale du corps. Or, c’était l’objectif principal des culturistes de l'époque d'Arnold. Lorsqu’il montait sur scène, Shawn Rhoden affichait une musculature unique, pleine et volumineuse, mais également dessinée. Ils ne ressemblaient pas aux monstres de muscles contemporains avec leur énorme section médiane et l'intestin gonflé. Rhoden, grâce à un bon équilibre entre esthétique et muscles, rappelait l’âge d’or de la musculation aux fans.

2) Il était résilient et déterminé

Saviez-vous que Shawn Rhoden avait été contraint de se retirer d'Arnold Classic en 2018 à cause d'un risque pour sa santé ? En effet, son organisme était assez affaibli à l’époque : il avait perdu beaucoup de sang à cause d’ulcères à l’intestin, il avait subi 6 transfusions sanguines, etc. Imaginez la surprise de tout le monde lorsqu’il s’est présenté à M. Olympia la même année ! Personne ne s'attendait à ce qu'il se présente après ses problèmes de santé durant la compétition, et pourtant c’est l’année où il réussira à détrôner le bodybuilder le plus dominant de cette décennie, Phil Heath.

3) Il détient le titre de plus vieux M. Olympia

À l'âge de 43 ans, Shawn Rhoden bat le record du plus vieux champion de M. Olympia. Il remplace Chris Dickerson, qui avait obtenu le titre en 1982 au même âge. Et c’est probablement un record qu’il réussira à converser dans les années qui viennent ! Déjà à l’époque, qu’il ait réussi à battre l’un des M. Olympia les plus célèbres et les plus accomplis de l’époque lui avait valu l’approbation de nombreux fans.

Pour conclure sur Shawn Rhoben

S’il y a bien une chose de certaines, c’est bien que l’histoire de Shawn Rhoden ne ressemble à aucune autre. Que ce soit concernant son parcours dans le bodybuilding ou l’esthétique de son physique, il a su marquer les esprits. Malgré ses problèmes de santé et ses ennuis avec la justice, son parcours inspire toujours de nombreux fans. Avant de mourir, Shawn Rhoden, qui comptait près de 2 millions d'abonnés sur Instagram, avait partagé une photo réconfortante avec sa fille avec une légende qui disait : « La vie ne se mesure pas par le nombre de respirations que nous prenons, mais par les moments qui nous coupent le souffle. ».

Timothée Vogel

Timothée Vogel

Fondateur de la plateforme Dr Muscu, Timothée possède plus de 20 ans d'expérience dans le domaine de la musculation et de la nutrition sportive. (...).